lundi 24 août 2009

Juste une image

Cette image illustre bien le paradoxe qui tiraille l'animateur: le mot d'ordre "pas de censure" peut engendrer des propositions non productives. Et alors! Ce ne sont pas une ou deux propositions déplacées qui gâcherons l'ensemble du travail. Peut-être qu'un comique cherche son public, peut-être avez vous mal compris cette proposition ou tout simplement l'idée est peut-être mal exprimée. Pas d'inquiétude, gardez le cap, notez cette proposition sur ce qui vous sert de tableau et avancez avec constance et bonne humeur.


Cette image est tirée du site Brainstorming Créatif de jean-Louis Swiners. Je ferais bientôt un article sur les méthodes de cet acteur de l'animation de la créativité.

1 commentaire:

Delphine Batton a dit…

"Ce ne sont pas une ou deux propositions déplacées qui gâcherons l'ensemble du travail." : EXACTEMENT !
J'en ai encore eu la preuve aujourd'hui... les propositions "pensons aux blondes" "et aux brunes" "soyons sérieux n'oublions pas les rousses" qui ont suivi la proposition plus sérieuse "s'intéresser au segment des sénaiors" a permis une petite récréation pause-minute récrétive, a renforcé la règle de "suspension du jugement" (que je préfère à pas de censure qui a un coté plus de jugement du tout, or il est simplement question de le mettre de coté pendant un laps de temps donné uniquement). Souvent des propositions farfelues, qui font rire, provocantes, permettent de rebondir sur d'autres, qui elles seront retenues au tamis de la sélection.
L'animateur doit trouver l'équilibre entre accueillir avec bienveillance ces "idées" (sans les valoriser plus que ça par contre), tout profitant de ce moment-là pour relire la question du départ, pour relancer sur l'objectif de la recherche d'idées, tout en douceur. On fait ainsi d'une pierre, deux coups : signifier au groupe que la règle de suspension du jugement est réelle et effective, mais que l'on s'attelle à répondre à une question, et à chercher des idées "folles" pour certaines, mais qui répondent bien à cette question. Heureusement, la convergence est là pour faire le tri !!